La fonction thérapeutique de la surprise et du rire

La fonction thérapeutique de la surprise et du rire

 

« Le soin est une pratique, celle de chaque « soignant-artisan » et de chaque équipe qui, à partir du quotidien, s’étonnent, rient, imaginent, inventent, créent avec les patients des aventures qui articulent leurs désirs. Encore faut-il tolérer que ce quotidien laisse place à l’inattendu.

Protocoles et procédures ne sont souvent que des synonymes de routine. Le techno-soin vise-t-il autre chose que la répétition à l’identique de situations pensées une fois pour toutes ? Plus de surprises, juste des événements indésirables. Acceptons-nous encore de nous laisser bousculer, surprendre par l’autre, par l’imprévu et ainsi d’être ouverts à la rencontre ?

Cet évènement qui fait coupure, surprend et parfois déclenche le rire, permet dans l’après coup la co-construction d’un récit où chacun est sujet, tout autant que soigné ou soignant.

C’est bien souvent par surprise que nos désirs viennent à se vivre, en marge des sentiers battus.

Le rire est présent au sein de nos pratiques, mais il n’est peut-être pas pris au sérieux quant à sa puissance thérapeutique. Il nous permet souvent de survivre aux drames et aux souffrances, mais ne va pas sans une part d’étrangeté. Le patient aussi nous confronte à son rire, énigmatique parfois. Cette cascade sonore, cette décharge surprend, partage et ressoude les niveaux charnel et psychique de notre être (Sibony, 2010). Si singulier, si humain, si violent parfois, le rire porte la trace d’une coupure entre soi et l’autre et rend possible, un peu comme par magie, une articulation partageable de nos façons d’être au monde. A quel moment le rire, voire l’humour, sont-ils un jeu à vocation transitionnelle (Winnicott, 1968) ?

Nous vous invitons à réfléchir avec nous autour de la fonction thérapeutique de la surprise et du rire.

« Avez-vous fait votre toilette ? », « Il faut le recadrer », « Prenez votre traitement ! », il est des phrases, sans surprise, sans humour que l’on prononce plusieurs fois par jour, presque sans y penser.  Apportez deux de ces phrases, écrites sur un petit morceau de papier. Elles constitueront la base de la deuxième partie de l’après-midi.

A l’inverse, nous vivons parfois des situations de soin imprévues, voire drôle. Venez raconter une de ces anecdotes lors des pauses (ou envoyez les nous par mail). Les plus drôles seront racontées (et jouées ?) par nos clowns lors de la deuxième partie de l’après-midi.  »

 

 

Le vendredi 9 Février 2018

Amphi Vallade, Centre hospitalier Montperrin,

109 Avenue du petit Bathélémy,

13617, Aix en Provence

Journée gratuite sur inscription tel : 06 71 02 00 17

 

 

 

 

 

8h30  Accueil des participants

8H45 « Surprise ! »,  Introduction à la thématique de la journée Dominique Friard, superviseur d’équipe, Avignon.

Modérateurs : Mme Le Henaff, entendeur de voix, Olivier Esnault, cadre supérieur de santé, Edouard Toulouse (13)

9h15 Julie Cubells, Infirmière, C.H. Montfavet (84) « La surprise comme instant de connaissance »

9h35 Nicole Taliana, infirmière cadre de santé, Equipe de l’HDJ Regain, CH Montperrin, « Rires immotivés ? »

Débat avec la salle

10 H 20 Pause

Modératrice : Sophie Barthélémy, psychologue clinicienne, CH Montperrin

10h50  Sarah Delmas, IDE Unité de soins ambulatoires UF 5, CHU Purpan, Toulouse (31) « Blague à part »

11h20 Sylvain Azema, éducateur spécialisé, F.A.M. Ateliers & Foyers de Valbonne, Association la Bourguette. (83) « La nouvelle Amandine ».

Repas

Modératrice : Jacqueline Fontaine, cadre-infirmière, Sète

13h30 Chady Prévoteau, docteur en psychologie, psychologue libérale, Lyon (69),  « Le rire, une passerelle pour accéder à l’indicible du passé. »

13h50 Daniel Sibony, psychanalyste écrivain Docteur d’État en mathématiques et en philosophie professeur des universités. Auteur de 40 livres dont L’essence du rire et de l’humour, dernier paru Coran et Bible en questions et réponses. « Surprire »

Débat avec la salle

14 h 30 Pause

15h « J’ai trouvé mon clown ! » avec la participation de la salle, Un Clown-thérapeute et l’équipe de serpsy. A partir de phrases que l’on serine quotidiennement, apportées par les participants et d’anecdotes relatant de drôles de moments de soin recueillies pendant la pause.

16h30  Synthèse et conclusion de la journée Claire Garassino Ruiz, psychologue, C.H. Pierrefeu  (83).

17h Fin de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *